Portraits de pros

Interview d’Artisans du Monde Saint Etienne

Par 6 mars 2020 mars 11th, 2020 Aucun commentaire

Nous avons rencontré l’équipe d’Artisans du Monde afin qu’elle nous présente l’association et le commerce équitable. Bonne lecture !

Bonjour et merci de nous accorder cet entretien ! Pourriez vous nous présenter Artisans du Monde ?

L’association Artisans du Monde est issue d’un collectif créé par l’Abbé Pierre dans les années 1970 à la suite d’inondations massives au Bangladesh. Le collectif appelle à un soutien commercial de la France afin de soutenir le développement local et permettre aux producteurs locaux de vivre de leur travail. La question était d’autant plus importante que le Bangladesh venait d’acquérir son indépendance vis à vis du Pakistan.

L’association Artisans du monde s’est formée en 1974 pour permettre notamment d’élargir le soutien au développement des pays du Sud et se déconnecter de la fondation l’Abbé Pierre. C’est notamment à cette période que l’association a commencé à développer son activité de plaidoyer.

Une charte de fonctionnement est mise en place afin de garantir à la fois la qualité des produits vendus et la qualité des conditions de travail des producteurs. La charte promeut un commerce équitable fondé sur la réciprocité, la lutte contre les inégalités, l’échange et la transparence.

En 1984, l’association participe à la création d’une centrale d’achat dédiée au Commerce équitable, Solidar’monde.

Aujourd’hui, Artisans du monde est une association certifiée par WFTO (World Fair Trade Organization). Artisans du monde est une fédération de 140 associations locales et organise ses activités autour de 3 pôles :

  • La vente de produits issus du commerce équitable ;
  • Le plaidoyer en direction des entreprises, des décideurs avec l’objectif de faire évoluer les règles du commerce international vers un système plus juste et équitable ;
  • La sensibilisation du grand public aux enjeux du commerce international, à la citoyenneté et à la solidarité internationale.

Qu’en est il de l’association de Saint Étienne?

L’association existe depuis 1991 et a commencé son activité sur Firminy. Elle a déménagé à Saint-Étienne dans les années 2000 grâce à la mise à disposition d’un local par la mairie, ce qui nous a permis de nous installer dans un local permanent.

Nous fonctionnons avec une vingtaine de bénévoles qui prennent en charge la grande partie des activités de l’association, et en particulier la tenue du local de vente, mais aussi le plaidoyer et la sensibilisation du grand public.

Nous essayons de participer, à la hauteur de nos moyens, aux alternatives qui naissent sur le territoire et qui partagent nos valeurs. Nous utilisons le LIEN, nous participons aussi au CTC 42 et à Alternatiba.

Nous organisons régulièrement des rencontres avec des organisation de producteurs. Cette année, une partenaire indienne a été reçue à Saint Étienne pour échanger avec les stéphanois.e, notamment lors d’une rencontre-débat fin janvier.

Est ce que vous pourriez nous dire quelques mots sur le commerce équitable?

Le commerce équitable vise à permettre aux producteurs de vivre décemment de leur travail. A l’origine il s’agissait principalement de producteurs de pays du Sud, mais le commerce équitable se développe également en direction des pays du Nord, notamment avec les producteurs laitiers en France.

Ce que l’on surveille au sein du commerce équitable concerne par exemple le travail des enfants, l’égalité entre les hommes et les femmes, les revenus des producteurs, mais aussi la capacité des producteurs à décider eux-mêmes de leurs conditions de travail.

Le commerce équitable concerne par ailleurs 70% de femmes productrices, c’est un point très important car cela leur permet de ne plus être dépendantes de leurs maris et d’accéder aux congés maternités.

Une équipe de Solidar’monde se rend sur place afin de vérifier le fonctionnement des structures partenaires et de les accompagner dans leur travail. L’objectif est de travailler dans le long terme avec les producteurs pour leur permettre de se développer sereinement.

D’autre part, afin de maintenir une qualité de vie décente des populations locales, Artisans du monde n’achète pas toute la récolte mais seulement le surplus, une fois que les populations locales ont couvert leurs besoins. Cette règle peut entraîner des situations déroutantes dans l’économie classique, par exemple, en 2018, les boutiques Artisans du monde sont restées en pénurie de quinoa pendant plusieurs mois à la suite d’inondations en Bolivie. Les productions ont été beaucoup plus faibles et ont été entièrement consommées localement. Il n’y a pas eu d’excédents destinés à l’exportation.

Merci pour toutes ces infos ! Je pense qu’on y voit plus clair sur Artisans du Monde et le commerce équitable !

Plus d’infos :

Artisans du Monde Saint Etienne

Magasin de produits équitables

Page sur le site du Lien

17 rue Michel Servet
42000 Saint Etienne

04 77 46 60 15
artisansdumonde42@gmail.com
www.artisansdumonde.org

Laisser un commentaire