De la monnaie locale au développement de projets de transition écologique et citoyenne

Le LIEN, Monnaie Locale du pays stéphanois, est tout d’abord un outil de réappropriation citoyenne de la monnaie visant la relocalisation de l’économie au service des besoins écologiques et humains du territoire.

Désormais, le LIEN est aussi un moyen visible et concret pour affirmer notre volonté commune de relever le défi climatique, en construisant les bases d’une alternative écologique, sociale et solidaire, capable à terme de prendre le relais du système économique et financier actuel.

Dans cette perspective, les actrices et acteurs du LIEN ont mis en place différents outils afin de développer et soutenir des projets concrets sur le territoire, pour :
réduire notre impact sur l’environnement ;
› et améliorer la résilience du territoire.

Nous agissons dans 2 domaines principaux :

Nos leviers d’action

Le LIEN permet de soutenir ces projets de transition sur le territoire, par 3 leviers :

Par la mobilisation du réseau d’adhérent.es et de sympathisant.es du LIEN

Que ce soit par des campagnes de financement participatif, ou par des appels à prise de parts sociales pour investir durablement dans les projets, notre souhait est de replacer les citoyen.nes au cœur de l’économie.

Nous militons ainsi un pour un modèle d’économie coopérative, au sein duquel la réponse aux besoins du territoire est prise en main directement par les citoyen.ne.s, contribuant ainsi à renforcer leur capacité d’action.

Pour un exemple de projet construit autour de ces principes, cliquez ici.

Par le fonds de nantissement (équivalents en euros des Liens en circulation) déposé à la Nef

→ Plus le nombre de Liens en circulation est élevé, plus ils augmentent la capacité de la banque éthique à faire des prêts pour financer des projets à impact social et environnemental positifs.

→ De plus, la Nef s’est engagée à multiplier par 2 les fonds de nantissement des Monnaies locales pour le financement de projets liés aux monnaies sur leurs territoires.

Par une contribution à la reconversion des Liens vers les Euros

Si les professionnel.le.s recevant des Liens ne peuvent les re-dépenser, ils ont la possibilité de les ré-échanger en Euros. Ils contribuent alors, à hauteur de 3 %, à alimenter une cagnotte pour le financement des futurs projets soutenus par le LIEN.