LE LIEN, C'EST QUOI ?

 

Le LIEN, Monnaie Locale du pays stéphanois, est un outil de réappropriation citoyenne de la monnaie visant la relocalisation de l'économie au service des besoins écologiques et humains du territoire.
>> vidéo du LIEN "Une monnaie locale, c'est quoi ?"

Découvrez la charte du LIEN

Aujourd'hui, le LIEN propose de devenir un moyen visible et concret pour affirmer notre volonté commune de relever le défi climatique en construisant les bases d'une alternative écologique, sociale et solidaire, capable de prendre le relais du système économique et financier qui mène l'humanité vers un chaos sans retour.

Dans cette perspective, les actrices et acteurs du LIEN souhaitent développer différents outils de résilience monétaire et économique permettant de répondre autrement aux besoins essentiels sur leur territoire, même en situation  d'effondrement systémique d'ampleur :

  1. Constitution d'une "Pépinière d'Alternatives Locales", association permettant de salarier des équipes porteuses de projets visant notamment l’autonomie alimentaire et la résilience énergétique au niveau territorial, en respectant les critères d'une économie alternative, écologique, sociale et solidaire définis sous le sigle "AlterESS".                                                                                                                                                                                                                               
  2. Numérisation de la monnaie associant monnaie locale complémentaire de l'euro et système de "Crédit Mutualisé", résilient face à un possible effondrement financier, qui puisse permettre de valoriser la solidarité au sein du réseau et les échanges entre les membres en unité de temps plutôt qu’en référence à leur valeur marchande.

 

Ayant saisi l'opportunité de l'appel à projet "Mon Projet pour la planète" lancé par Nicolas Hulot, alors ministre de l'écologie et de la solidarité, nous pouvons maintenant concrétiser ces propositions grâce à l'obtention de la subvention.

 

 

Un nouvel élan

 

Depuis septembre 2018, toute l'équipe salariée et bénévole se mobilise pour présenter les nouvelles propositions de développement faites au réseau.

L'objectif est d'échanger, d'expliquer, d'améliorer et de partager nos motivations avec les actuel.le.s actrices et acteurs du LIEN, avec les membres des réseaux partenaires locaux tels que le Collectif Transition Citoyenne de la Loire ou Alternatiba, ainsi qu'avec un nombre grandissant de personnes qui souhaitent agir pour tenter de répondre à l'énorme défi écologique et humain auquel nous sommes aujourd'hui confronté.

Pour pouvoir concrétiser la labellisation citoyenne orientant le soutien et le financement des projets que nous voulons développer, ainsi que pour mettre en oeuvre la numérisation du LIEN avec inauguration d'un système de "Crédit mutualisé", nous avons d'abord besoin d'élargir et de renforcer la cohésion autour de nos projets.
 

C'est que nous vous proposons en vous invitant à participer à ce nouvel élan, à votre mesure et selon vos disponibilités...

N'hésitez pas à nous solliciter via l'onglet "contact" pour organiser des rencontres sur votre secteur, avec vos ami.e.s, collègues ou dans vos associations...
 

Voir les propositions de soirées "présentation et échange autour des projets du LIEN" sur la page "Agenda"

La trame des échanges que nous proposons est présentée ci-dessous :

 

 

Projet Monnaie-Transition-Résilience Pdf

 

 

 

 

Constituons une Pépinière d’Alternatives Locales

Coopérative citoyenne de production en Energie Renouvelable

Autonomie alimentaire, agriculture paysanne et permaculture

 

Le LIEN, Monnaie Locale du pays stéphanois, s’engage contre le réchauffement climatique et ses causes :

Afin de répondre aux besoins collectifs locaux, selon d’autres modes d’organisation que ceux portés par le système économique et financier qui nous mène au chaos écologique, le LIEN propose de créer une association permettant de collecter les contributions citoyennes, complétant les subventions qui pourront être obtenues, afin de salarier des équipes de porteurs de projets écologiques et solidaires visant l’autonomie alimentaire et la résilience énergétique au niveau territorial.

 

Le LIEN appelle à construire collectivement cette "Pépinière d’Alternatives Locales", en partenariat avec l'ensemble des personnes et structures locales et nationales déjà engagées dans les domaines concernés.

 

Les projets qui seront portés par cette "Pépinière d'Alternatives" s'organiseront autour de trois axes prioritaires :

  1. l’autonomie alimentaire des territoires, alliant agriculture biologique et paysanne en circuit court, permaculture urbaine et transformation des espaces verts ou en friche en lieux de production collective et participative accessible à toutes et tous, fermes coopératives périurbaines et « espaces test agricoles » prioritairement en permaculture, systèmes de distribution coopératifs et participatifs liés à la production locale dans les zones d'habitation les plus précaires…

  2. la résilience énergétique territoriale, alliant production renouvelable citoyenne et plan collectif de baisse des consommations : Coopératives citoyennes de production en énergie renouvelable ENR, recherche/développement concernant les moyens de stockage des productions en énergie renouvelable ENR, Isolation des bâtiments, développement de coopératives d’habitat en écoquartiers, développement de système de transports basse consommation...

  3. l'utilisation locale et collective des ressources disponibles, récupérées et mutualisées (ressourceries, remise en fonction de matériaux obsolètes, ateliers et espaces de travail gérés en commun avec accès pour toutes et tous, recherche développement concernant la construction de réseaux informatiques territoriaux résilients avec alimentation ENR autonome…)

 

Les projets mis en oeuvre par la "Pépinière d'Alternatives Locales" devront respecter les critères de "l'économie Alternative, Ecologique, Sociale et Solidaire" définis dans le référentiel "Alter ESS" promu par le LIEN, à savoir :

  1. Gouvernance participative, transparence et limitation des écarts de rémunération au niveau de chaque structure comme au sein du réseau, développement de la référence au temps par le « Crédit Mutualisé »...

  2. Capital collectif sans finalité lucrative, mutualisation des moyens et des excédents au sein du réseau...

  3. Démarche inclusive à l’égard des personnes les plus éloignées de la vie sociale et professionnelle...

 

Le LIEN invite chacun.e à apporter du temps, des moyens et des compétences pour accompagner le travail des équipes salariées et soutenir la mise en œuvre ou la promotion des projets qu'elles porteront.

 

Au delà des subventions qu'il sera possible et cohérent d'obtenir, en complément et prolongation de la subvention attribuée au LIEN suite à l'appel "Mon Projet pour la Planète", le financement des postes des volontaires salariés.e.s devra être assuré par la mobilisation d'un important réseau de cotisations citoyennes versées dans la régularité. Cet objectif stratégique a pour but d'acquérir un niveau d'autonomie suffisant pour pouvoir développer l'ensemble des projets qui nous semblent essentiels, dans une perspective de progression dans la durée.

 

L'enjeu est d'organiser un mouvement citoyen constructif capable de prendre en main la réalisation des projets de transition nécessaires sur les territoires pour être en mesure de relever ensemble l'immense défi qui s'impose aujourd'hui à nous à travers le réchauffement climatique.
Cette mobilisation concrète doit aussi permettre de constituer
une force citoyenne incontournable en terme de proposition autant que de pression visant la construction d'une alternative globale d'ampleur, face au système qui mène l'humanité à sa perte...

 

 

 

 

LE "CREDIT MUTUALISE", C'EST QUOI ?

 

Le "crédit mutualisé", nommé aussi "Barter", est un système de « chambre de compensation » qui permet d’organiser les échanges au sein d’un réseau pour les besoins propres à ses membres.

Il s’agit d’un outil de « création monétaire » à usage interne au réseau, non convertible en euros, légal si les échanges sont déclarés avec facture à valeur euros.

Le « crédit mutualisé » peut être associé à l’utilisation d’une monnaie locale complémentaire classique, avec possibilité de comptes numériques communs. 

 

Comment ça marche ?

Lorsqu’un service est rendu au sein de la communauté, le fournisseur voit son compte crédité et celui du client débité. La somme totale des débits crédit est toujours égale à zéro.

Le crédit obtenu par le fournisseur est utilisable au sein de la communauté tandis que le client s’engage à fournir à terme un service à la communauté pour remonter en crédit.

En Suisse, la monnaie WIR suisse est un "barter" ou "système de crédit mutuel" qui a été constitué entre PME lors de la crise financière internationale de 1929. Le WIR a ensuite obtenu le statut de banque et constitue la deuxième monnaie suisse. C'est une "monnaie refuge" prenant le relais des échanges en d'autres devises dés que la situation économique et financière internationale est en difficulté...

 

Ce qui nous intéresse dans la mise en place d’un système de « Crédit Mutualisé » :

 

  1. Système résilient en cas d’effondrement financier et économique (à l'image du WIR Suisse)

  2. Système en gestion collective permettant de définir les règles internes, propres à son fonctionnement

  3. Possibilité de calculer la valeur des échanges selon d'autres références que la valeur euro, moyennant factures et déclarations fiscales faites en équivalent euro.

  4. Souhait de développer l’utilisation du « Crédit Mutualisé » en référence au temps, avec valorisation des échanges solidaires entre professionnel.le.s

  5. Souhait d'intégrer les individus au réseau inter-entreprises, notamment en attribuant une part de salaire en crédit mutualisé pour les salarié.e.s qui le souhaitent, comme le fait le Sardex (Système en "crédit Mutualisé" fonctionnant depuis quelques années en Sardaigne)

 

 

 

 

Retrouver les pros du réseau

image partenaires lien

Événements à venir

Naturellement Végan

Samedi 22 septembre 2018 | 12h - 18h

[Conférence-Débat] "Monnaie Locale et résilience"

Mardi 18 septembre 2018 | 18h

Apéro du Lien

02/10/2018 | 18h

S'inscrire à la newsletter

Les réseaux sociaux